Aide à domicile et auto-entrepreneur: le duo gagnant?

L'aide à domicile, un secteur peu rentable

Faut pas se leurrer, gagner des sous en faisant des services à domicile n'a jamais rapporté gros.

Il y a encore quelques mois, j'ai pointé au pôle emploi, j'ai innocemment demandé à mon conseiller les secteurs d'activité qui recrutaient.

Il m'a répondu: "l'aide à domicile et également..." et c'est tout en fait. Pas grand chose donc et rien d'enthousiasmant. Au même moment, ma conjointe venait d'être licencée de son job de commercial dans l'une de ces boîtes vendant des services aux particuliers.

Expliquons de 2-3 choses sur ce secteur d'activité.

Les prix oscillent entre 19€ et 25€ /h (en idf pour la tranche haute). Les tâches consistent à faire la cuisine, le ménage, les courses etc... chez un particulier. En parrallèle, l'entreprise fournit une attestation fiscale qui permet au client de bénéficier d'un crédit d'impôts de -50%. Du coup, le coût d'une prestation, en tenant compte de cette réduction fiscale impactant l'IR l'année suivante, n'est que de 9,5€/h à 12,5€/h. Sachant qu'un salarié au SMIC coûtent à l'entreprise (ou l'association) environ 11€/h CP et réduction Fillon incluses.

A cela s'ajoute d'autres coûts directs, par exemple la gestion d'une paie par un cabinet extérieur au alentour de 20€/mois, une mutuelle à 15€/mois mini pour la part employeur, les IK ou l'amortissement + carburant d'un véhicule mis à diposition. D'après mes lectures à droite et à gauche, cet élément est rarement pris en charge par l'employeur. (vous jugerez par vous-même la légalité de la chose...)

Pour les coûts indirects, il faut supporter le coût du gérant ou du commercial cherchant les missions, le local, comptable, et autres frais généraux...

Soyons franc à 19€/h, je ne vois même pas comment il est possible de faire des bénéfices. Les intervenants servent de variable d'ajustement, ne sont pas sérieux, peu motivés, et payés moins du SMIC mensuel puisqu'ils travaillent à mi-temps, 20h, 25h, jamais 35h. Leur salaire ne dépasse pas les 800€ net/mois, difficile d'être motivé dans ces conditions. Sans compter, la cerise sur le gâteau, les indemnités kilométriques qui ne sont pas prises en charge par l'employeur.

Un secteur qui recrute, check. Un secteur qui ne paie pas, check. Alors toujours motivé(e)? Lisez la suite.

 

Auto-entrepreneur c'est quoi déjà?

 

Ahhh l'auto-entrepreunariat! La fameuse invention de notre Sarko adoré, renommé par Hollande sous le statut de micro-entrepreneur.

 

Régime très intéressant: pas de TVA, abbatement forfaitaire sur le CA, une comptabilité ultra simplifiée, une seule déclaration trimestrielle à faire. Simple comme bonjour. On peut désormais créer une EIRL et profiter des mêmes avantages fiscaux tout en séparant son capital personnel et celui de son entreprise (évidémment je le conseille).

Etre entrepreneur peut vous rapporter la marge perdue que vous donniez autrefois aux commerciaux et au gérant. Vous devez donc prospecter, gérer et produire. Si vous vous sentez capable, lancez-vous. Si vous êtes au chomage, essayez! Vous pouvez cumuler auto-entrepreunariat / chômage pendant plusieurs années.

Parmi les désavantages, si vous ne travaillez pas, vous ne gagnez pas, donc quand vous partez en vacances, pas de congés payés. Votre retraite sera moindre, le RSI étant moins génereux que le statut salarié (moins de cotisations aussi). Vous n'aurez aucune protection ASSEDIC, peu importe vous serez bientôt riche!

Auto-entrepreneur ton salut, auto-entrepreneur tu seras

Entrons dans le vif du sujet.

Admettons que vous facturez 20€/h, revenant à 10€/h pour votre client. (faire une demande d'agrément au préalable en cliquant ici)

Vous travaillez 20h par semaine. Dans un mois, nous avons 4,33 semaines. Soit 86,6h par mois.

Vous générez ainsi 86,6h x 20€=1733€/mois brut. On retire 23% de charges sociales d'après le tableau ci-dessous pour obtenir le net: 1733€*0,77=1334€ net.

Cotisations sociales auto-entrepreneur par type d'activité en 2017

Activité principale

Cotisations
sociales

CFP

Total

Commerciale

13,10%

0,10%

13,20%

Artisanale (BIC)

22,70%

0,30% (0.17% pour l'Alsace)

23,00%

Libérale (relevant du RSI)

22,70%

0,20%

22,90%

Libérale (BNC)

22,5%

0,20%

22,70%

Désormais on déduit les coûts. On peut compter 2 pleins d'essence à 50€*2 / mois, une ligne téléphonique 2€/mois, une assurance pro 10€/mois. Il faudrait rajouter le prix d'un véhicule. En tant que salarié, vous l'aurez payé également, je ne le prends pas en compte.

Lors de la mise en place de votre EIRL, un logiciel comptable certifié est désormais réclamé par l'administration fiscale (EBP auto entrepreneur à 50€ fait parfaitement l'affaire) + une imprimante pour éditer vos factures. N'oublions les coûts auprès du greffe.

Globalement quand la société est lancée avec un mini investissement de 200€ (si véhicule déjà possédé), on peut obtenir une rentabilité nette de 1224€ pour 20h travaillés. En tant que salarié, 20h*4,333 semaines*9,47€ net= 820€. Dans un cas, il est possible de vivre, difficilement certes. Dans l'autre cas, c'est carrément de la survie.

En plus, j'ai pris un exemple de 20h, imaginez si vous pouvez en faire 30h en travaillant le samedi, on atteint facilement les 1600€. En étant votre propre chef, vous pourrez mieux organiser votre vie personnelle.

La théorie c'est beau, et la pratique?

Déjà il faut s'enregistrer en tant qu'auto-entrepreneur. Les explications sur internet ne manquent pas. Choisir le statut avec l'EIRL vous protegera en cas de soucis chez un client. Pensez à prendre un nom de domaine internet pour obtenir une boite mail au nom de votre société (type: nom.prenom@nomdevotreentreprise.fr). Pourquoi pas un site web? Il sera utile plus tard pour attirer de la clientèle. Tenez compte des coûts précédemment listés + la demande d'agrément.

Au niveau de la recherche de clients à proprement dite, le début sera toujours compliqué, il n'existe pas de recette miracle. Quelques conseils pour trouver vos clients:

  • Faites jouer votre réseau et/ou vos connaissances.

  • Montrez votre motivation. Vous êtes indépendant(e) et sérieux(se), vous voulez que votre activité fonctionne. Aucune comparaison possible avec un salarié sous motivé qui partira. Les personnes agées détestent le changement.

  • Distribuez des tracts dans les boîtes aux lettres en ciblant les personnes agées.

  • Prospectez auprès des mairies et parlez de vous.

  • Prospectez auprès des hopitaux, ils sont excellents pour envoyer de futurs prospects. Un malade en moins dans une chambre, c'est un malade de plus à gérer à domicile.

  • Essayez les pharmacies et adressez-vous directement au gérant.

Enfin, je vous invite à écouter des tutos youtube, comment être un bon commercial? Comment se vendre auprès de recruteurs? Pour moi, apprendre à vendre son CV et ses qualités, cela revient à être un bon commercial. Une chaîne intéressante:

Une personne motivée gagnera toujours plus en étant indépendante. Si vous vous sentez travailleur, il n'y a aucune raison que cela ne fonctionne pas. Progressivement le bouche à oreille fera le travail, la prospection ne sera qu'un souvenir.

Très bonne chance à tous et à toutes! J'espère que cet article vous a ouvert les yeux et n'hésitez pas à laisser des messages ci-dessous.

 

Tommy

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://tommy-pi.ovh/index.php?trackback/32

Fil des commentaires de ce billet