Mot-clé - grandes écoles

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 19 mai 2018

BAC+5 et chômage

On parle souvent du chômage des jeunes sans formation mais jamais des diplômés. Qu'en est-il?

D'abord une simple revue des articles existants puis je vous détaillerai mon analyse personnelle.

On retrouve des articles à ce sujet datant des années 2010, le problème n'est donc pas tout récent (voir l'Obs). Dans l'article de l'Obs précédemment cité, on a affaire à un ingénieur (une ingénieure plus précisément, quoi que je déteste la féminisation des noms, passons) qui galère à trouver son premier job à la hauteur de ses espérances. Habitant à Saint-Etienne, zone absolument sinistrée avec un taux de chômage important, malheureusement pour elle, cela l'oblige donc à se déplacer en France pour trouver son premier job occasionnant des coûts supplémentaires. On ne sait pas de quelle école sort-elle, on peut supposer que son cas reste assez marginal malgré la crise qui était passée par là dans ces années-là.

On zappe quelques articles, je tombe sur celui de l'Express daté d'octobre 2014. Parfait, un article complet avec des stats basées sur les données de l'Apec! Comme le titre l'indique, 37% des Bac +5 au chômage un an après l'obtention de leur diplôme. Déjà, il faut savoir, parmi ceux qui ont un emploi, cet emploi est-il bel et bien au niveau du demandeur? Cette information n'est pas explicitée. Dans l'article récent (avril 2018) de l'étudiant, on nous dit que 82% des jeunes dîplomés ont un emploi, dont 53% occupent des postes de cadres. Normalement BAC+5 devrait déboucher systématiquement sur un emploi destiné aux cadres. D'ailleurs, il existe des postes de cadres au SMIC et au forfait. Dans le style corvéable à merci, on ne fait pas mieux!

Quelques blogs traitent du sujet: ici et . On y trouve les points de vue de deux jeunes ayant eu quelques galères pour trouver leur premier job. Intéressant à lire... Enfin, ci-dessous petit témoignage visible sur youtube d'une ex-étudiante de ESC amiens.

Pour mon analyse, lisez la suite.

 

Lire la suite...